Présentation des comptes 2022

Les comptes 2022 ont été approuvés par le Conseil paroissial aux affaires économiques (CPAE) le 1er mars 2023. Ils ont été publiés dans la Lettre de Saint-Martin de mars 2023.

Père Stéphane-Paul BENTZ, Curé, Président
M. Laurent PASQUIET, Vice-président

Un résultat de fonctionnement déficitaire de -12 375€

RevenusDépenses
169 118 €181 493 €
+ 1% par rapport à 2021– 9% par rapport à 2021

Produits de fonctionnement

2022% 2022 / 20212021
Denier de l’Eglise80 494 €– 3%82 645 €
Quêtes22 376 €+ 14%19 658 €
Casuel & messes8 328 €+ 15%7 270 €
Offrandes & dons11 256 €+ 14%9 888 €
Journées d’amitié8 544 €+ 829%920 €
Ress. diverses14 222 €– 4%14 810 €
Revenus Immobiliers23 898 €– 25%32 011 €
Total recettes169 118 €167 202 €

Charges de fonctionnement

2022% 22 / 212021
Frais clergé25 264 €– 8%27 316 €
Frais salariés62 825 €+ 7%58 557 €
Frais immeubles41 198 €+ 33%31 062 €
Fourn. culte & fidèles3 762 €+ 21%3 116 €
Autres Frais 29 089 €+ 4%27 911 €
Solidarité diocésaine15 976 €– 28%22 264 €
Autres charges pastorales3 378 €– 89%29 866 €
Total dépenses181 493 200 092 €

Pourquoi les « Autres charges pastorales » ont-elles diminué de 89% ?

Les immeubles du 38 rue Albert Thomas appartiennent à une société civile immobilière (SCI). La paroisse est chez elle – elle est propriétaire au sens du droit canonique – mais elle n’en verse pas moins un loyer modéré à la SCI pour mettre de côté l’argent nécessaire à l’entretien des bâtiments. Concrètement, les loyers des logements des prêtres et des bureaux (7 000€ / trimestre) sont payés par la paroisse et les loyers des salles paroissiales et du foyer des étudiants (16 000€ / trimestre) sont payés par l’Association Immobilière Saint-Martin (AISM). L’association doit ensuite sous-louer les locaux, salles paroissiales et logements étudiants, pour être en mesure de payer loyers et charges (électricité, gaz, etc).

En 2021, la paroisse a versé une subvention de fonctionnement de 16 000€ à l’Association Immobilière Saint-Martin (AISM) pour lui permettre de payer ses loyers ainsi qu’une subvention de 10 000€ à l’Association Culturelle Éducative et de Loisirs (ACEL) Saint-Martin, pour l’achat d’équipements de cuisine destinés aux Déjeuners Saint-Martin. En 2022, l’AISM n’a pas eu besoin de subvention, les mises à disposition des salles paroissiales lui permettant même de dégager un léger bénéfice de 5 000€. Quant à l’ACEL Saint-Martin, elle a reçu 500€ de subvention pour la sortie paroissiale à Reims.

Comment est calculé le montant de la « solidarité diocésaine » ?

Contrairement à l’usage des autres diocèses de France, le diocèse de Paris ne collecte pas le Denier, qu’il laisse intégralement aux paroisses. Pour financer les services diocésains (charges de personnel, services pastoraux, etc.), il demande à chaque paroisse de participer en fonction de son résultat de l’année précédente.